Terça-feira, 3 de Abril de 2012

 

 

 

A côté, c'est l'hippodrome de Bamako et une légère odeur de crottin flotte dans l'air nocturne. Demain est prévue sur la grande avenue voisine une étonnante manifestation des turfistes en soutien à la la junte malienne. Au milieu de tout cela, la maquis (restaurant-boîte de nuit) l'Exodus ressemble à un monde de paix et de musique, avec sa clientèle plutôt aisée et son ambiance tolérante.

 

En temps normal, il y a des concerts et des rires pour ces nuits de Bamako sous les étoiles. Mais ce soir, l'assistance est clairsemée. L'ambiance n'est pas à la fête, avec une junte aux pouvoir dont les intentions sont incertaines, avec des rebelles en train de conquérir tout le Nord du pays, et avec la menace de sanctions de la région qui pourraient mettre l'économie à genoux. Sans parler d'autres inquiétudes, plus diffuses: et si un groupe proche d'Al Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) profitait du désordre en cours dans la capitale pour y commettre un attentat ? Rien n'est certain, mais le malaise est là.

 

 

 

 

Continuar a ler no Africa Nova.



publicado por Próximo Futuro às 09:00
link do post | comentar | partilhar

sobre
Próximo Futuro é um programa Gulbenkian de Cultura Contemporânea dedicado em particular, mas não exclusivamente, à investigação e criação na Europa, na América Latina e Caraíbas e em África.
Orquestra Estado do Mundo
This text will be replaced by the flash music player.
posts recentes
links
arquivos
tags
subscrever