Sexta-feira, 16 de Março de 2012

 

 

 

C'est un terme un peu barbare pour une réalité beaucoup plus conviviale. Le coworking, ou travail collaboratif, permet à une communauté donnée de travailler dans un espace dédié permettant l'ouverture et l'échange. C'est le pari relevé par Jokkolabs depuis le 10 octobre 2010. En wolof (l'une des langues véhiculaires du Sénégal), Jokko est la superposition de "joxko" (donne-lui) et de "jotko" (rejoins-le), une façon de souligner la communication et le partage au sein d'un groupe. "Jokkolabs veut aussi porter des valeurs qui vont au-delà d'un espace de créativité et d'innovation. Nous nous considérons comme des catalyseurs qui accompagnons et renforçons une dynamique avec des acteurs sur tel ou tel projet", précise Karim Sy, fondateur et directeur de la structure. Se définissant comme le premier espace de coworking d'Afrique de l'Ouest, les activités de Jokkolabs s'articulent entre échange virtuel en ligne et espace physique de travail en commun.

 

 

 

Continuar a ler no Le Monde.


tags: ,

publicado por Próximo Futuro às 09:00
link do post | comentar | partilhar

sobre
Próximo Futuro é um programa Gulbenkian de Cultura Contemporânea dedicado em particular, mas não exclusivamente, à investigação e criação na Europa, na América Latina e Caraíbas e em África.
Orquestra Estado do Mundo
This text will be replaced by the flash music player.
posts recentes
links
arquivos
tags
subscrever