Sexta-feira, 13 de Janeiro de 2012

 

L'incertitude plane encore sur le sort du nouveau gouvernement marocain

 

La composition du nouveau gouvernement marocain est encore incertaine, plus d'une semaine après sa présentation au Roi Mohammed VI.

Des sources au sein du Parti pour la justice et le développement (PJD) ont indiqué que le souverain hésitait encore sur quelques-uns des noms proposés par le Premier ministre Abdelilah Benkirane le 24 décembre, à l'issue des négociations avec ses alliés d'Istiqlal, du Mouvement populaire et du Parti pour le progrès et le socialisme (PPS).

 

"Certaines réserves ont été émises", a déclaré le président du conseil national du PJD, Saadeddine Othmani, dont le nom a été proposé pour le portefeuille des Affaires étrangères. "Ces réserves pourraient même entraîner une révision des portefeuilles ministériels."

L'une des nominations controversées est celle de Mustapha Ramid au poste sensible de la Justice, a expliqué un haut responsable du PJD qui a demandé à conserver l'anonymat. "Sa très forte personnalité et sa défense affichée au dossier des salafistes seraient parmi les causes de cette réticence en haut lieu", a-t-il expliqué à Magharebia.

 

Para continuar a ler o artigo de Siham Ali basta navegar até Magharebia.

 



publicado por Próximo Futuro às 09:00
link do post | comentar | partilhar

sobre
Próximo Futuro é um programa Gulbenkian de Cultura Contemporânea dedicado em particular, mas não exclusivamente, à investigação e criação na Europa, na América Latina e Caraíbas e em África.
Orquestra Estado do Mundo
This text will be replaced by the flash music player.
posts recentes
links
arquivos
tags
subscrever